Photos liées au tag 'Fulbert DUBOIS'

Voir toutes les photos


Le dormeur du val : réel

 

4- Fu

3- Fu

0- Fu

Contexte de création : Centenaire de la fin de la grande guerre.

A l'opposé de l'apparente vision tranquille du soldat mort décrit par Rimbaud dans une nature intouchée, une expression du réel, inspirée de photographies de poilus morts, mettant en évidence l'absurdité de la guerre, la nature labourée par les obus et les vies sacrifiées dans la souffrance.

Cette sculpture est ici présentée en terre crue stabilisée, mais pourrait être fondue en bronze.

19 mai 2018

Anciens modèles, nouvelle peau...

Essais de patine bronze. Et si j'allais voir un fondeur...

Fu

Fu

Fu

Fu

Tamura sensei - Buste argile - v4 - Clay : v4

Fu

Fu

Fu

Fu

Fu

Ce buste est un portrait de Nobuyoshi Tamura, célèbre pratiquant d'Aikido.

Ce portrait vise à exprimer les valeurs de cet art martial : Non violence et respect d'autrui même au cœur du combat, persévérance dans le contrôle de soi, modestie et sincérité.

Cette sculpture est ici présentée en terre crue stabilisée, mais pourrait être fondue en bronze.

12 mai 2018

Le dormeur du val - Esquisse

Fu

Fu

Fu

Fu

Fu

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur RIMBAUD